22 février 2010

More women, more money/jobs/growth...

  Le site d'information Rue89 reprend un article de recherche de Michel Ferrary qui sera publié dans le numéro d'avril de la revue du CNRS Travail, genre et sociétés. Selon cette étude, les entreprises qui ont un encadrement composé d'au moins 35% de femmes, bénéficient d'une croissance, d'une rentabilité, d'une productivité et de créations d'emplois supérieures aux autres entreprises. Ferrary considère le seuil de 35% comme déterminant car il est considéré comme le niveau de représentation à partir... [Lire la suite]