Un rapport publié en août 2015 par le Fond du cancer du sein aux États-Unis contient des données accablantes sur le rôle des conditions de travail dans les cancers du sein. Basé sur une analyse minutieuse de la littérature scientifique la plus récente, le rapport confirme des associations déjà observées entre différentes professions et les cancers du sein. 
En Europe, d’après les données de 2012, plus de 350.000 nouveaux cas de cancers du sein ont été déclarés en 2012 et la mortalité a dépassé 90.000 personnes. L’immense majorité des cancers du sein affecte des femmes. Parmi les femmes, c’est la première cause de mortalité par cancer. Dans les différents pays européens, l’incidence de ces cancers est en nette augmentation. 
Pour Laurent Vogel, chercheur à l’ETUI, cette étude confirme que les carences de prévention sur les lieux de travail contribuent de manière importante à l’augmentation des cancers.