Des investisseurs pourront bientôt financer sous la forme d'"obligations sociales" des services d’insertion professionnelle, avec des rendements allant jusqu’à 9,4% versés par l’État, variant en fonction de la performance sociale réalisée. Cela se fera dans le cadre d'un partenariat public-privé (gouvernement bruxellois, Fondation Roi Baudoin, McKinsey, Stibbe LLP, Kois Invest).

300 jeunes pourront bénéficier, via des projets d’insertion, d’un investissement de 400.000 euros sur trois ans. Celui-ci sera libérable en huit échéances de 50.000 euros.

Les financements obtenus iront directement à l’organisation Duo for a Job, dans laquelle des travailleurs en fin de carrière parrainent des "primo-arrivants".

Plus d'infos sur le site du journal L'écho