« Il y a une évidence, si on n'a pas une entreprise qui soit le miroir de la société civile dans laquelle on vit, on rate des choses. » Ce sont les propos de Michel Landel, le directeur général de la société de services et de restauration Sodexo (420.000 personnes dans 80 pays) Il est l'un des patrons français devenus porte-flambeau de la diversité et de la responsabilité sociale.

Aujourd'hui, constate-t-il, il y a un profond déséquilibre, notamment envers les femmes, qui sont pourtant plus nombreuses et plus diplômées que les hommes. Mais il faut aussi prendre en compte « la diversité de race, d'âge, de préférence sexuelle. Tous ces gens-là doivent se sentir inclus. Et quand ils le sont, ils sont plus engagés. Et l'entreprise est plus compétitive. »

Découvrez le reste de l'interview sur le site LesEchos.fr