Prendre conscience des stéréotypes : la preuve par l’image

25% des salariées du secteur privé qui estiment avoir été victimes de discrimination disent que c’est dû à un état de grossesse.

1h48 c’est l’écart du temps passé à effectuer des tâches domestiques entre les

hommes et les femmes en 2010. L’inégalité du partage des tâches domestiques ne cesse de s’accentuer avec le nombre d’enfants dans le ménage, en particulier s’il y a un jeune enfant de moins de trois ans (entre 2 et 4 heures de plus pour les femmes, selon les configurations familiales).

47 %, c’est la proportion de femmes ayant au moins un diplôme de niveau Bac+2, parmi les générations ayant entre 25 et 34 ans en 2010, alors que la même proportion chez les hommes de ces générations est de 38 %, soit un écart de 9 points. Les écarts se creusent régulièrement depuis trente ans : il y a dix ans, les écarts de diplômés du supérieur ou assimilé entre les femmes et les hommes étaient de 5 points, et il y a vingt ans de 2 points (23 % pour les femmes et 21 % pour les hommes). 

Chereau_Randstad_egalite_pro_72dpi_201311   Chereau_Randstad_egalite_pro_72dpi_201312     

 

Les dessins sont consultables sur le site du Groupe Randstad France.

Les dessins de la campagne 2012 sont consultables ici, ici et ici.