Capture d’écran 2012-02-22 à 11

L’Institut a présenté le 21 février la seconde édition de sa publication "Femmes et hommes en Belgique – statistiques et indicateurs de genre", ayant pour objectif de mettre en lumière les différences objectives entre les femmes et les hommes. L'objectif de cette publication est de présenter de façon objective les inégalités sociales de genre. Citons par exemple la différence de participation des femmes et des hommes sur le marché de l’emploi, leur différence d’emploi du temps ou encore leurs comportements distincts sur internet, le nombre de femmes et d’hommes exerçant des fonctions dirigeantes, etc.

Par exemple:

  • Parmi les femmes salariées, 44,3% travaillent à temps partiel, contre 9,3% chez les hommes.

  • Le taux d’emploi des femmes âgées de 25 à 54 ans a augmenté de 54,6% en 1990 à 74,4% en 2010. Parmi les femmes âgées de 55 à 64 ans, on observe sur 20 ans une augmentation de 9,4% à 29,2%.

  • 63% du congé éducatif rémunéré est pris par des hommes. Ce pourcentage était de 75% il y a cinq ans.

  • Parmi les femmes salariées, 44,3% travaillent à temps partiel, contre 9,3% chez les hommes.

  • Le taux d’emploi des femmes âgées de 25 à 54 ans a augmenté de 54,6% en 1990 à 74,4% en 2010. Parmi les femmes âgées de 55 à 64 ans, on observe sur 20 ans une augmentation de 9,4% à 29,2%.

  • 63% du congé éducatif rémunéré est pris par des hommes. Ce pourcentage était de 75% il y a cinq ans.

  • Le nombre d’hommes au foyer a plus que doublé en 25 ans. Le nombre de femmes au foyer a diminué de 61%. Les hommes au foyer constituent cependant toujours une minorité: il y a 32 femmes au foyer pour un homme au foyer.

  • 22% des femmes ayant des enfants de moins de 15 ans prennent des congés sans solde pendant les vacances scolaires pour s’occuper de leurs enfants, contre 13% des hommes. La différence entre les mères et les pères est plus importante avec d’autres formes de conciliation entre travail et famille, comme le travail à temps partiel, l’inactivité et le crédit-temps.

  • Au cours d’une semaine de travail normale, 6% des femmes âgées de 15 à 64 ans ne travaillent pas ou travaillent moins qu’elles le souhaiteraient ou d’habitude, et ce pour prendre en charge des tâches de soins, contre 0,3% des hommes en âge actif.

  • Les mamans ayant de jeunes enfants s’en occupent 2 fois et demie plus que les papas avec de jeunes enfants. 


    La publication Femmes et hommes en Belgique. Statistiques et indicateurs de genre – Édition 2011 est disponible gratuitement auprès de l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes (egalité.hommesfemmes@iefh.belgique.be  tél: 02/233 41 75). Vous pouvez également le télécharger ici. Quelques Chiffres clé