Video-Pub-Renault-Megane-parodie-Opel

Un ancien chef de publicité au sein de l'agence publicis conseil témoigne dans le Huffington post: "L'introspection menée par les chaînes de télévision de 2004 jusqu'aujourd'hui prouve qu'une démarche auto-régulatrice est tout à fait possible mais la promotion des minorités ethniques dans la publicité se heurte à l'inertie d'un appareil publicitaire qui laisse peu de place à la possibilité pour les arabes ou les noirs d'exister."

Pour illustrer son propos, il prend l'exemple de Renault, qui adopte un positionnement proche et accessible aux individus: "À en juger les campagnes de communication du constructeur cet individu est et demeure résolument BLANC (...) Même les spots Twingo (le modèle chargé de rajeunir l'image de marque du constructeur) qui mettent en scène succesivement depuis 2008 un père drag queen, une grand-mère conseillère en contraception, une mère célibataire adepte des nuits branchées et plus récemment encore une jeune fille conduisant à l'autel son père homosexuel ne placent JAMAIS en avant une personne de couleur."

Un décryptage à lire ici.