couv26964r_3c9ee


La gestion des ressources humaines s'est constituée comme "aveugle" à la manière dont la question des différences de sexe et du genre pouvait intervenir dans la définition des politiques et pratiques de gestion, dans les modes d'organisation du travail et dans la structuration des savoirs. Le sexe des travailleurs, des décideurs, et des acteurs de la vie économique et la question du genre sont souvent occultés dans l'analyse des phénomènes organisationnels ou dans la réflexion sur les pratiques de GRH. Cet ouvrage a pour objectif de montrer la richesse et la pertinence d'une analyse en terme de genre de l'ensemble des politiques et pratiques de GRH, à partir de l'analyse et de la synthèse d'un ensemble de recherches conduites en France, en Belgique et au Québec.

Il s'agit de "lever le voile" de la neutralité et de montrer comment les inégalités se construisent, se reproduisent mais aussi évoluent au regard de la transformation des rôles sexués, des modèles familiaux et des contextes socio-économiques.

Un large panel de pratiques et politiques de GRH sont relus sous l'angle du genre : recrutement, formation, carrière, rémunérations, négociations collectives, justice, stress, conciliation vie privée et professionnelle et leadership.


Au sommaire


Genre, emploi et marché du travail : un tableau contrasté

Egalité professionnelle et GRH

Recrutement et système catégoriel de sexe

Improbable accès des employées peu qualifiées à la formation

Carrières des femmes entre opportunités, contraintes et choix

Le plafond de verre, encore et toujours

Leadership et genre

Les différentes facettes des inégalités salariales hommes-femmes

Genre et justice organisationnelle

L'articulation travail-famille et le conflit travail-famille

Le stress a-t-il un sexe ?

Le genre et la négociation collective des conditions de travail


CORNET A., LAUFER J., BELGHITI-MAHUT S.(coordonné par) (2008), GRH et genre. Les défis de l'égalité hommes-femmes, Collection "AGRH", Vuibert.